Les adversaires de Mulhouse

Glossaire : GMIF : Grand Maître International Féminin

Le Top 12 féminin sera l’occasion de voir évoluer le gratin des échecs féminins français et européen puisque beaucoup d’équipes se renforcent avec des joueuses étrangères : ce sera la plus forle concentration de GMIF jamais vue à Mulhouse !

Evry Grand Roque : favori n° 1

Champion de France en titre, le club bénéficie d'un soutien inconditionnel des collectivités et de l'emblématique Manuel Valls ; il sera logiquement le grand favori de la compétition.

Comptant dans ses rangs une des meilleures joueuses françaises de tous les temps, l'alsacienne de cœur quadruple championne de France Sophie Millet qui a débuté les échecs à Wintzenheim, le club francilien s'appuie également sur une joueuse étrangère de top niveau mondial et sera par conséquent très difficile à battre.

 

GMF Sophie MILLET,

Championne de France 2003, 2008, 2009 et 2011

Montpellier Echecs : l’équipe aux 4 Grands Maîtres

Vice-champion de France, le club languedocien présente une équipe homogène composée de 4 GMIF (Grand Maître International Féminin) : Adina HAMDOUCHI, Sylvia COLLAS, plusieurs fois championne de France, Nana DZAGNIDEVA qui fait partie des meilleures joueuses du Monde et la Serbe Jovana VOJINAVIC. Le club héraultais fait figure d'épouvantail cette année et s’annonce comme un sérieux prétendant au titre

Vandœuvre : un habitué des podiums

Les Lorraines sont de grandes habituées du podium. A noter que Vandœuvre alignera Malika Sidibé, une joueuse entièrement formée à Philidor Mulhouse mais qui a quitté l'Alsace pour des raisons professionnelles.

Juvisy : un ousider

Emmené par une jeune joueuse Hongroise de talent, la GMIF Ildiko MADL, Juvisy affiche des ambitions dans cette compétition avec une formation solide et homogène. Un sérieux outsider pour les playoffs.

Naujac : une histoire de famille

Le club girondin est aguerri à la haute compétition et sera cette année encore parmi les prétendants aux playoffs. Le club présente la particularité d'avoir une équipe composée de la maman Rilke et de ses deux talentueuses filles, une véritable histoire d'amour ...

Bischwiller : l’autre grand club formateur alsacien

L'autre grand club formateur alsacien n'arrête plus de titiller l'élite et ne cache pas ses ambitions grandissantes grâce à la collaboration avec le géant allemand de Baden-Os de Baden-Baden, le plus grand club européen de la décennie. Autour de la championne de France adultes, la GMIF Nino MAISURADZE, on trouvera une joueuse russe de premier plan et de talentueuses jeunes Alsaciennes comme Julie FISCHER formée au club.

Annemasse : la légion étrangère

Le club savoyard surfe sur la légion étrangère et présentera une équipe redoutable composée essentiellement de joueuses recrutées dans les pays de l'Est, ce qui garantit la solidité de l'ensemble. Assurément, le club savoyard sera cette année un sérieux outsider au titre de champion de France.

Monaco : le promu prometteur

Promu cette année en Top 12, le club de la principauté affiche d'emblée ses ambitions avec un recrutement judicieux autour de la jeune internationale Mathilde CHUNG.

Strasbourg : un outsider à prendre au sérieux

Le club bas-rhinois qui fait depuis quelques saisons l'ascenseur semble cette année disposer d'une formation homogène grâce à un excellent renfort venu d'outre-rhin ; il pourrait bien créer la surprise.

Villepinte : objectif maintien

Le promu francilien réputé pour son école d'échecs visera avant tout le maintien avec une équipe jeune et dynamique formée autour d'Elise BELLAÏCHE, internationale française et de la prometteuse joueuse italienne Roberta BRUNELLO.

Migné-Auxances : objectif maintien

Le dernier promu tentera de se maintenir avec une équipe jeune et qui présente la particularité de compter dans ses rangs la cadette Inès LERICHE dont la famille a découvert les échecs au Philidor Mulhouse quand Inès avait alors 4 ans.